Coupe du Crédit Mutuel / 2ème Tour

Qualification logique

L'équipe fanion s'impose logiquement à Barr (0-7), l'équipe 3 optient son ticket aux pénalties contre Niederhausbergen (1-1 ; Tab 4-3), tandis que les U18 subissent ou lourde élimination contre Molsheim... (2-11)

En se déplaçant à Barr pour le compte de la coupe du Crédit mutuel,l'équipe fanion n'aura pas trébuché. La première période aura été sans grand relief avec un coup de tête qui passe au dessus. Une réaction des visiteurs à la reprise fera vite pencher la balance pour les promotionnaires. Seyller enfilera ainsi 4 buts, suivi de près par Weber avec un triplé. Malgré quelques timides incursions des barrois, Baldenheim gardera sa cage inviolée pour une qualification logique (0-7).

Plus dure aura été la qualification de la réserve qui accueillait Niederhausbergen en 1/16ème du challenge Décathlon. Après une entame difficile, les locaux prennent le dessus pour ouvrir logiquement le score par Renck. Plusieurs actions tranchantes auraient du permettre de se mettre à l'abri, mais trois essais atterrisse sur le cadre. Comme cela arrive souvent dans ces circonstances, les locaux se font rejoindre autour de l'heure de jeu. Se dessine donc le fameux acte des tirs au butdont la première tentative heurte encore une fois le poteau. Par la suite, un sans faute couronné par "Sebel" propulse Baldenheim en 8ème dont le tirage (également pour la "2") est fixé ce jeudi (1-1 ; 4-3 tab)

En Gambardella les U18 n'ont pas pesé bien lourd face à la solide équipe de Molsheim. L'ouverture dès les premiers instants enlèvera pratiquement tout suspense. Bien que recollant au score, les locaux sombrèrent totalement dans la dernière 1/2 heure (2-11).

ARTICLE DU 14.11.16

Barr 0
Baldenheim 7

 
Mi-temps: 0-0
Arbitre M. Raso
Buts: Seyller (4), Weber (3)

 
Pour son entrée en coupe du Crédit Mutuel, Baldenheim a évité de tomber une nouvelle fois dans le piège. La première période est morose avec des visiteurs qui ne sont pas à la hauteur. On retiendra seul un coup de tête de Bindreif qui passe au dessus. Les locaux qui se battent avec leurs armes ne semblent toutefois pas en mesure à combler les deux niveaux de différence.
Le déclic vient dès la reprise quand Seyller ouvre le score sur coup franc à la 46’. Le plus dure est fait et les promotionnaires vont dérouler. Le même Seyller augmentera encore son compteur buts qui affichera 4. Il sera suivi de près par son compère Weber qui réalise un triplé. On retiendra encore que la défense n’aura pas encaissé de but ainsi que la réaction collective du groupe à la reprise. Que cette victoire, certes sans grande opposition, puisse relancer les riediens pour la dernière ligne droite avant la trêve.

Coupe de France