Coupe Crédit Mutuel - 1/4 de finale

Qualification pour les 1/2 finales !

L'équipe fanion crée une petite surprise en s'imposant face à Sermersheim aux tirs aux buts, ce qui la qualifie pour les 1/2 finales de la Coupe Crédit Mutuel.

L'équipe 2 est éliminée par Erstein (3-4) en coupe Décathlon, alors qu'elle menait pourtant 2-0...

Sermersheim renversé

SERMERSHEIM    0
BALDENHEIM    0
5-6 (aux t.a.b)
Arbitre : Kizilgoz assisté de Christ et Kirn.

Très grosse désillusion pour le onze fanion local quiétait privé de nombreux titulaires, surtout des joueurs offensifs. Des absences qui, au vu de la rencontre, ont pesé lourd au final.
Le match débute sur un gros rythme et d'emblée le ton est donné avec une équipe visiteuse solidement regroupée défensivement et qui ne laisse que très peu d'espace à l'attaque locale.
Taglang et Keusch sont omni¬présents et les locaux ne réussissent qu'à semer le danger à de très rares occasions dont une frappe de Frick qui ne surprend pas Bury à la 18e minute.
Les visiteurs, eux, auront eu de grosses opportunités en première mi-temps avec notamment Baumeier et surtout Koenig mais Keyser, dans les buts locaux, a été vigilant.La grosse occasion sera toutefois locale à la 36e minute, lorsque Leininger récupère le cuir à
l'entrée des dix-huit mètres mais sa frappe est repoussée sur la ligne par un défenseur visiteur.
En seconde période, les locaux dominent copieusement mais butent sur le bloc défensif visiteur. On pense pourtant que le plus difficile est fait lorsqu'à la 58e, Muller élimine les défenseurs mais sa frappe n'est pas suffisamment appuyée.
Dans la foulée, c'est Damien Schnell qui tente sa chance, sans plus de réussite. Côté visiteur, plus aucune occasion franche mais des tirs lointains qui passent au-dessus du cadre, A la 63e, c'est le tournant du match avec la sortie de Keusch qui freine Damien Schnell en train de partir seul au but. Même en supériorité numérique, les locaux ne parviennent pas à forcer la décision en dépit d'une grosse dernière occasion signée par le capitaine Damien Schnell, alors que tout le monde croit au but de la qualification.
C'est l'épreuve fatidique qui désigne donc le vainqueur. La première série de tirs au but se solde par cinq réalisations des tireurs avant que les locaux ne ratent le sixième tir que les visiteurs réussissent pour se qualifier...

 

Championnat