Championnat / 16ème journée

Pas d'exploit dans le derby...

L'équipe fanion s'incline chez le désormais champion le SC Sélestat (2-1)

SELESTAT 2
BALDENHEIM 1

Mi-temps: 1-1
Arbitre: M. Rinie assisté de MM. Wücher et Carlos.
Les buts: Bordier (35e), Vidal (60e sur pen.) pour Selestat
Gisselbrecht (15e sur pen.)

Les violets commencent mal. Ils sont tendus et n'arrivent pas à répondre à l'impact que l'équipe de Baldenheim à décidé d'imposer. C'est logiquement que les visiteurs concrétisent leur domination, dès la 15e. Sur un contre en surnombre, Conté fauche un attaquant de Baldenheim et Gisselbrecht marque sur Penalty.
Les hommes d'Akroum sont nerveux, sur une contestation ils écopent d'une exclusion temporaire et jouent à dix. C'est pourtant à ce moment qu'ils obtiennent un corner que tire Vidal au second poteau pour Bordier qui marque d'une très belle tête (35e). Une action souvent répétée à l'entrainement.
Puis le jeu se cantonne au milieu du terrain. Les deux équipes se neutralisent et plus rien ne sera marqué (1-1 à la mi-temps).
Pendant cette mi-temps, les murs du vestiaire du SCS tremblent, il faut jouer une finale et non pas être là en spectateur.

Un autre match commence

Il faut croire que cela porte ses fruits puisqu'au retour des vestiaires, c'est un autre match qui commence. Les visiteurs sont bousculés et ne voient plus le ballon.
Les violets dominent outrageusement et contrôle tous les secteurs du jeu.
Oladipo manque le break mais quelques minutes plus tard, Oualid Hambli part en contre sur le côté et mystifie deux défenseurs. Il centre en retrait pour Vidal et le défenseur de Baldenheim stoppe le ballon de la main. L'arbitre désigne le point de pénalty. Vidal le tire, mais le gardien repousse la balle mais Vidal a suivi et marque le 2-1. Il marque là son 20e but de la saison mais se blesse sur geste et doit quitter le terrain.
Les joueurs de Baldenheim tentent le tout pour le tout et se jettent à l'abordage. Sur un contre, ils demandent une main que refuse l'arbitre. En contestant, ils récoltent un carton rouge et jouent à dix pendant vingt minutes.
Sur une belle action en contre, Derradji aurait pu tuer le match mais son lob passe au-dessus.
La fin de rencontre est tendue mais les violets maîtrisent les débats et filent vers un succès qui les sacre champions à trois journées de la fin.

Championnat