Championnat / 12ème journée

Au fond du trou !

Pour leur premier match de championnat de la phase "retour", l'équipe fanion tombe de haut à l'extérieur avec une véritable raclée infligée par l'AS Strasbourg. (6-0)
Les deux périodes de la parties auront pourtant été totalement différentes. 

La première sera plutôt équilibrée avec des occasions de part et d'autre même si l'USB encaissera un but stupide, concédé au pire des moments sur un "oubli" de marquage sur un corner juste avant la pause.

La deuxième période débute par une grosse occasion visiteuse, puis le néant... Sur une perte de balle dans une zone dangereuse, le 2-0 assomera complètement les jaunes de l'USB qui ne s'en remettront pas et encaisseront 4 buts en seulement 11 minutes !!! Les joueurs ont semblé avoir perdu toute confiance en eux, ont souffert physiquement, et n'ont pas su faire preuve de  fiereté et d'orgueil afin de recoller au score ou même de juste limiter les dégats, signe inquiétant pour les matchs futurs... Mais la saison est encore longue, et il n'est pas trop tard pour réagir même s'il est sûr que le moral de chacun a été affecté.

Le match de l'équipe II a été remis, comme l'ensemble de la pyramide B.

ARTICLE DES DNA DU 02 mars 2015


Physique et moral à zéro.

AS STRASBOURG 6
BALDENHEIM O

Mi-temps : 1-0
Arbitre : M. Reinling (Matzenheim), assisté de MM. Beller et Heintz.
Les buts; Bensaïdi (41e, 77e, Ahmet (68e), Chaussec (69e, Anstett (72e), Vo Van Tac (90e).

Reprise apocalyptique pour Baldenheim sur le terrain synthétique de l'AS Strasbourg, une équipe du bas du classement. Un véritable naufrage collectif lié à un manque de condition physique.
Pourtant, la première période ne laissait pas présager une telle issue. Ce sont même les visiteurs qui se procurent une première belle occasion dès la 3e, avec un tir croisé qui effleure le montant du cadre. Les Strasbourgeois ripostent à la 11e avec un tir au ras de la transversale.
La suite, si elle est équilibrée, ne permet pas à la poignée de spectateurs de se réchauffer. C'est sur un corner que Bensaïdi n'a aucun mal à débloquer la situation, de la tête : 1-0. Un tir tendu de l'ASS n'échoue, ensuite, qu'à quelques centimètres du but juste avant la pause. Tous les espoirs restent permis aux visiteurs.
Dès la reprise, l'égalisation est évitée de justesse sur une intervention rigoureuse. Les visiteurs commencent à souffrir, et un superbe arrêt de leur gardien, à la 53e, retarde l'échéance. Car, sur un ballon mal dégagé par la défense de Baldenheim, Ahmet a tout loisir de reprendre aux 16m pour marquer au ras du sol à la 68e.
Par la suite, les erreurs individuelles se succèdent côté USB. Elles permettent aux Strasbourgeois d'aggraver le score tranquillement en l'espace de moins de neuf minutes.
Face à une formation errant sans âme, l'ASS n'a aucun mal à enfoncer le clou avec l'aide du poteau. Un 6-0 sans discussion coïncidant avec le coup de sifflet final.

Championnat